Chasse aux risques en réalité virtuelle : le nouvel outil de prévention

La réalité virtuelle, plus connue sous l’acronyme VR du mots anglais Virtual Reality, est une technologie capable de briser la frontière entre le réel et le virtuel. Ayant fait ses débuts dans l’univers du jeu vidéo, cette innovation tend désormais à s’imposer dans le monde professionnel. Nombreux sont ceux qui ont pris conscience de ses potentiels et s’en servent désormais dans divers domaines.

Le réel et le virtuel n’a jamais été aussi proche

La VR fonctionne de deux manières bien distincte. La première consiste à plonger un sujet dans un monde créer numériquement. Pour cela, diverses méthodes sont utilisées et notamment le recours aux casques VR. Il s’agit d’un petit appareil prévu pour se placer devant les yeux d’une personne. A l’intérieur se trouve deux écrans qui serviront à afficher l’environnement en 3D. L’immersion peut également se faire en plaçant l’individu dans une salle de réalité virtuelle. Cette-fois ci, les images sont directement projetées sur les murs, le plafond et à même le sol. Il est également possible de renforcer l’expérience en ajoutant des dispositifs capables de simuler diverses conditions comme la chaleur et le froid. Certains outils permettent même d’interagir avec ce monde imaginaire. La seconde a pour but de projeter le virtuel dans le monde réel. On parle alors de réalité augmentée, une approche beaucoup plus simple qui peut se faire depuis un smartphone ou une tablette chez www.reality-academy.fr.

Les débuts de la VR dans le monde professionnel

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les entrepreneurs commencent à s’intéresser à cette technologie. C’est par exemple le cas dans l’immobilier et le bâtiment qui propose désormais une visite virtuelle des propriétés aux clients. L’industrie automobile s’en sert également pour présenter leur nouveau concept. Il est même possible d’envisager des magasins virtuels présentant divers produits destinés à l’achat en ligne. Toutefois, l’utilisation de la VR ne sert pas uniquement à faire de la publicité ou à convaincre la clientèle. Plus récemment, elle s’est trouvée une place dans la pédagogie ouvrant ainsi les portes à l’immersive learning.

Une nouvelle approche de la formation professionnelle

Au lieu de simplement s’en servir sur les clients, de nombreux entreprises ont également recours à la VR pour renforcer les compétences de leurs salariés. On parle alors d’apprentissage immersif, une approche permettant de mieux jongler entre la théorie et la pratique. Pour des métiers qui expose les ouvriers aux dangers, il s’agit d’un excellent outil de prévention des risques. Dans ce sens, il sera en effet beaucoup plus facile de les placer dans une situation périlleuse sans pour autant les mettre en danger. Cela dans le but de les préparer et les confronter à ce qui pourrait survenir une fois sur le chantier. Cette méthode est également plus efficace pour attirer l’attention de chaque salarié, mettant ainsi fin aux réunions lassantes où la majorité a du mal à se concentrer.

Immersive learning, le futur de la formation ?
La formation sécurité et prévention incendie, réinventée